Pioneer-2

Qu’est-ce que Pioneer 2?

Pioneer 2 était la troisième tentative des États-Unis d’envoyer un vaisseau spatial en orbite autour de la Lune. Comme ses prédécesseurs, la sonde n’a jamais atteint sa cible et a brûlé dans l’atmosphère terrestre quelques minutes après son lancement.

  • Il s’agissait du deuxième lancement officiel de la NASA dans l’espace lointain, bien que les opérations au sol aient été gérées par l’US Air Force.
  • Pioneer 2 a atteint une altitude de 951 miles (1530 kilomètres).
  • Au cours de sa brève mission, la sonde a renvoyé des données scientifiques.
NationÉtats-Unis d’Amérique (USA)
Objectifs)Orbite lunaire
Vaisseau spatialCapable 3
Masse de l’engin spatial87 livres (39,6 kilogrammes)
Conception et gestion de missionNASA / AFBMD
Véhicule de lancementThor-Able I (Thor Able I n ° 2 /
Thor n ° 129 / DM-1812-6)
Date et heure de lancement8 novembre 1958 / 07:30:20 TU
Site de lancementStation de l’Air Force de Cap Canaveral, Floride / Complexe de lancement 17A
Instruments scientifiquesChambre d’ionisationMagnétomètreCapteurs de températureCapteur micrométéoroïdeContre-télescope proportionnelSystème de télévision

Dates clés

8 novembre 1958 : Lancement

8 novembre 1958 : sonde brûlée dans l’atmosphère terrestre

En détail: Pioneer 2

Il s’agissait du deuxième lancement officiel de la NASA dans l’espace lointain, bien que les opérations au sol aient été gérées par l’US Air Force.

Pour ce troisième lancement d’un orbiteur lunaire construit par la STL, les ingénieurs ont apporté un certain nombre de modifications au lanceur Thor-Able.

La sonde comprenait également désormais un nouveau scanner TV et un nouveau type de batterie, ainsi qu’un nouveau télescope à rayons cosmiques pour étudier l’effet Cherenkov.

Pioneer 2, comme ses prédécesseurs, n’a jamais atteint son objectif. Un signal du sol a arrêté le deuxième étage du lanceur Thor plus tôt que prévu. De plus, lorsque le moteur du troisième étage du X-248 s’est séparé, il ne s’est pas déclenché. En conséquence, la sonde a brûlé dans l’atmosphère terrestre seulement 42 minutes 10 secondes après le lancement à 28,6 degrés de longitude est.

Au cours de sa brève mission, il a atteint une altitude de 951 miles (1530 kilomètres) (comme annoncé en décembre 1959) et a renvoyé des données suggérant que la région équatoriale de la Terre avait des niveaux de flux et d’énergie plus élevés qu’on ne le pensait auparavant. Les informations ont également indiqué que la densité des micrométéorites était plus élevée près de la Terre que dans l’espace.

Les enquêteurs ont conclu que le moteur du troisième étage ne s’était pas déclenché à cause d’un fil cassé.

Un communiqué de presse de la NASA de l’administrateur T.Keith Glennan (1905-1995) peu après le lancement a officiellement nommé la sonde Pioneer 2.