Histoire de la photographie en astronomie

Les précurseurs de la photographie

La photographie remonte aux XVIII siècle, pendant lequel Johan Heinrich Schulze, Giacomo Battista Beccaria et Karl Wilhelm Schelle firent chacun de leur côté d’importantes expériences sur le comportement de nitrate et de chlorure d’argent exposé au soleil.

Les premières photographies

Néanmoins, la vraie naissance de la photographie se situe au début du XIX siècle. Les travaux conjugués des Français Joseph Niépce et Louis-Jacques Mandé Daguerre permirent pour la première fois en 1824 d’obtenir une image durable.

La photographie en astronomie

Dès ses premiers balbutiements, la photographie a intéressé les astronomes, au point qu’ils en ont favorisé les débuts. John Herschel (le fils du célèbre astronome William Herschel, découvreur d’Uranus) et Franàois d’Arago (directeur de l’observatoire de Paris) présentèrent la photographie à l’Académie des sciences en 1839 et entreprirent des essais de photographie de la Lune avec Daguerre. Pour la première fois, un astre céleste laissa une trace (un disque blanc et flou) sur une plaque photographique.

Entre 1840 et 1870, plusieurs astronomes expérimentèrent et obtinrent des résultats de la Lune (J. Draper 1840), du Soleil avec ses taches (Léon Foucault 1845), d’une éclipse de Soleil (Bush 1851), de Vega (W.C. Bond 1851), d’Alcor et Mizar (George Bond 1857). Il fallut attendre que la technique photographique s’améliore pour que les astronomes puissent véritablement en tirer profit. La première utilisation astrométrique de la photographie fût le passage de Venus devant le Soleil en 1874.

En 1883, l’astronome amateur Ainsle Common réussit à enregistrer des objets invisibles à l’oeil et pris une photographie de la nébuleuse d’Orion montrant des détails inaccessibles à l’observation visuelle. Le 21 décembre 1891, Max Wolf découvre (323) Brucia : la première petite planète découverte par la photographie.

Le plus célèbre photographe est surement Edwin Hubble, qui permit avec ses travaux de découvrir les galaxies, de montrer l’expansion de l’Univers et de mesurer la distance de la galaxie d’Andromède en 1927.